Fresque d’Asie [en duo avec Juloin]

Fresque d'Asie [en duo avec Juloin] dans 02. Asie azumi1

 

Les lampions tintinnabulent derrière mes lasses persiennes : ils ont pris en otage les couleurs coralliennes. Les soleils crépitent dans l’eau fangeuse du Gange : fuse l’or parmi les charriées ordures. Fracassé le Palais aux Miroirs : l’impératrice au cou altier a maudit la populace parjure. Accaparés de brumes les temples ont soupiré leur navrante éternité : les chiens-lions, gardes de porcelaine, se sont entretués à l’entrée.

Les dirigeants en samana ainsi que le communisme en délégation : méthodes autoritaires rouge sang. Les soleils noirs calcinés du levant : les kha refoulés au fil des âges maudits.
L’opium histoire de fascination : la compagnie des Indes Orientales. Colonisation Britannique et pogrom de l’économie : ersatz d’ataraxie ambiante. Meurtres, viols, parjure : la lame vengeresse du katana est affilée.

Eaux de sang à profusion : Tachi, trépignant en la paume échauffée, grave l’Histoire dans la chair hostile. Les sept samouraïs ont brandi les hures comme des oriflammes vils ! Que meure le sang : les animaux naissant en l’empire et en ses mers laquées, sont pacifiés en mon cabinet de papier. Les moinillons vermillons sourient aux rigoles où l’eau prospère. Leurs pieds crasseux ternissent mes autels à l’ombre de la pagode de verre.
A force de rixes ancestrales, de peuple à moines, l’enfer s’est emparé : des jougs populaires ; un enfant sauve sa mère. Briment les soldats stricts et agacés : répondre aux ordres, aux énoncés.
Pleurent les dames en noir, de fard clairsemées et la joie se pâme d’elles. Brûlent les autels maudits.
S’effondrent tandis que les collaborations vont bon train et que meure le monde.
Risque enfin ta vie pour l’ignifuger. Et cloisonne les mouvements de l’armée.

Le peuple s’insurge de l’indignité. En ma mémoire les épopées surannées : les Huns carnassiers ont éventré l’enceinte, bravant les douves, violant la cité interdite. Le temple pourpre a fléchi sous les assauts de métal anthracite.
En mon verger les cerisiers endeuillés pleurent en pétales fanés la gloire passée. Corps démantibulés et âmes démembrées, le samsâra a expiré. Profané le sommeil millénaire du dragon fétiche : l’épouvantable reptile barrit en son antre égarée.

Khor ba, cycle des existences sous l’emprise de la souffrance, de l’impermanence et de l’ignorance : états conditionnés par le karma. Jusqu’à Punarbhava, atman combattra anatta : sous le fiel des lames hurlantes aux spectres décapités.
Les violences ascétiques, oppression de liberté : brimées par les heurts des rebelles ou des envahisseurs forcenés.
Encore des enfants sous l’hécatombe d’un monde adulte et guerrier : agonie sulfureuse dans l’âtre de la démence.

Petite fille Geisha, je calligraphe à l’encre sanguine mes condoléances de ta défloraison, lucre de l’Occident éhonté. Tes beautés impensables comme un sanctuaire bouddhiste sacrifié. Petit Taïwanais, mots pour toi dans l’absence du respect des enfants, où les grands manipulateurs vendent tes tourments, pour toi gratuitement. Les hécatombes aux sursis de la négritude, tu as la jaunisse.

- Juloin et Azumi

Fgallery1-5 dans 02. Asie

4 commentaires à “Fresque d’Asie [en duo avec Juloin]”


  1. 0 juloin 4 juin 2008 à 19:21

    félicitation pour le texte

    le choix des images est interressant également.

    A quand le prochain?

  2. 1 evelynej 5 juin 2008 à 10:35

    Quel texte magnifiquement écrit qui dénonce la barbarie et prône la paix.
    Les images qui illustrent ce texte sont également très puissantes et contribuent à donner toute la force à ce texte.

    EvelyneJ
    Scribouille et peinturlure

  3. 2 fanasia 2 août 2008 à 12:33

    salut, je suis une fan de l’asie et notamment azumi!!! tu peux venir faire un tour sur mon blog je pense qu’il te plaira!!

  4. 3 benoit 30 jan 2010 à 22:52

    salut tout d’abord jvoulais te dire que ton blog été génial j’adore le texte et aussi beaucoup tout ce qui touche a l’asie et jvoulais savoir c quoi l’image de quel film é t-il tiré je parle pas du film azumi mais de l’image ou ta une aziatique qui défile et ou tu voie a un moment avec un gars asiatique jrois que c un film chinois mais pas sur
    merci d’avance. peut tu me rép sur mon adresse e mail benzogoute@hotmail.fr et en « objet » tu met « asiatique » pour que je puisse te reconnaître merci d’avance

Laisser un commentaire


Bonjour et bienvenue !

Bonjour et bienvenue !

Notre Durée : un Instant

juin 2008
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Visiteurs

Il y a 2 visiteurs en ligne

Aphorisme d’Hippocrate

La vie est brève, L'art est long, L'opportunité fugitive, L'expérience incertaine, Et le jugement difficile.

Quatre Vertus

Le Courage, la Grandeur d'Âme, le Discernement, la Tempérance

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


LFF |
laperleipopette2 |
DANSE avec les étoiles |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CATGRR
| ma peinture
| AKHESA