L’impressionnisme : les thèmes

L'impressionnisme : les thèmes dans 12. L'Impressionnisme nympheas-monet

L’une des caractéristiques de la peinture des impressionnistes est le travail en plein air : ils se rebellent contre les leçons ennuyeuses de l’Ecole des Beaux-Arts, refusant de rester enfermés dans les ateliers de leurs maîtres, pour passer des heures voire des mois à recopier des oeuvres du passé. Ils veulent peindre en plein air, comme Camille Corot avant eux : leur objectif est la recherche d’un contact authentique avec la nature.

Leur approche de la réalité est spontanée et immédiate. indifférents aux détails, ils privilégient l’ensemble, l’IMPRESSION générale que la réalité fait naître dans leur esprit, sans réflexion ni repentir. Pour cela ils quittent leurs ateliers et se rendent sur place, en pleine nature.

Leurs sujets préférés sont les paysages fluviaux ou les marines : presque tous les impressionnistes sont fascinés par l’eau et essaient de rendre les effets particuliers de la lumière sur la surface des eaux en mouvement. Il faut aussi rappeler les tableaux qu’ils consacrent à la campagne, au travail des paysans et des bergers, aux bois et aux vergers ; les jardins de Monet par exemple… ainsi que les pittoresques villages provençaux ou les paysages enneigés.

Lorsque le mauvais temps les empêche de peindre en plein air, les impressionnistes se consacrent avec la même passion aux natures mortes. Cézanne est sans nul doute l’auteur des plus belles natures mortes du groupe. Parallèlement aux paysages naturels, ils se consacrent aux vues urbaines, de Paris notamment. Ils aiment aller dans les cafés et les salles de bal où ils situent certaines de leurs oeuvres, les plus allègres.

Outre les paysages et les vues, ils se consacrent avec succès à la figure humaine. Sisley et Pissaro n’y accordent que peu d’intérêt, préférant concentrer leur attention sur les paysages. D’autres en revanche comme Manet y trouvent leur principale source d’inspiration. N’oublions point les scènes de la vie domestique où triomphent les femmes impressionnistes : Berthe Morisot, Mary Cassat…

L’art des impressionnistes peut se lire comme un hymne à la joie de vivre, à une existence pleine d’amour et d’amitié, où même les évènements et les objets les plus anodins ont leur charme et leur poésie.

Source : G. Crepaldi
 

3 commentaires à “L’impressionnisme : les thèmes”


  1. 0 Syou Plé 7 fév 2008 à 20:48

    Quand je lis ta dernière phrase, je comprends pourquoi j’aime l’impressionnisme. Après, de là à dire que j’aime les nature morte…

    Tu le décris très bien, si c’est de toi. Je le crois non ?

    Evènemment ou événement. A la fin ( tu as oublié un accent ). Attentif le Syou. :D

  2. 1 Azumi 7 fév 2008 à 22:05

    Non ce n’est pas de moi :P (dommage…)
    Ma source est la Petite Encyclopédie de l’impressionnisme.
    Je vais coriger cela, merci (jap)

  3. 2 Johnson 6 fév 2009 à 12:10

    Page très agréable à visiter. Se lit facilement contrairement aux pages communes à internet en noir et blanc, et en petits caractères.
    De plus, les informations sont intéressantes et claires. :)

Laisser un commentaire


Bonjour et bienvenue !

Bonjour et bienvenue !

Notre Durée : un Instant

février 2008
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Aphorisme d’Hippocrate

La vie est brève, L'art est long, L'opportunité fugitive, L'expérience incertaine, Et le jugement difficile.

Quatre Vertus

Le Courage, la Grandeur d'Âme, le Discernement, la Tempérance

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


LFF |
laperleipopette2 |
DANSE avec les étoiles |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ~¤..GiniLine..¤~
| CATGRR
| ma peinture