Sighaï

mononoke03.jpg

Et le sighaï émergea des ombres. Le sang de Chaïka se figea : l’apparition l’époustoufla. Nulle créature tant somptueuse ne peuplait ses rêves surréalistes. Son poitrail large, d’un blanc laiteux, surmontait des jambes sculptées des dieux, les lourdes cornes torsadées, du même argent sous les astres nocturnes que le pelage, ornaient le front racé. Du fin museau jusqu’entre les deux yeux, immenses à l’instar de son maître, pointait une flèche de neige à la géométrie parfaite ; une ligne foncée courait du garrot à la queue. Ses sabots précieux, incrustés d’ambres et d‘onyx, luisaient dans la clarté de la nuit, de l’éclat des pierres ornementales, échos des étoiles. Le sighaï unissait à la grâce insigne du cygne la digne puissance léonine, en une chimère féerique.

2 commentaires à “Sighaï”


  1. 0 Syou 23 jan 2008 à 18:26

    Bonjour,

    Quel talent en écriture. J’hésite à savoir qui de ta plume ou de ton pinceau à la suprématie dans ce monde onirique des artistes.

  2. 1 anne1970 19 nov 2008 à 2:48

    Bonjour,
    Bravo pour ton blog,belle plume
    Merci a toi

Laisser un commentaire


Bonjour et bienvenue !

Bonjour et bienvenue !

Notre Durée : un Instant

janvier 2008
L Ma Me J V S D
    fév »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Aphorisme d’Hippocrate

La vie est brève, L'art est long, L'opportunité fugitive, L'expérience incertaine, Et le jugement difficile.

Quatre Vertus

Le Courage, la Grandeur d'Âme, le Discernement, la Tempérance

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


LFF |
laperleipopette2 |
DANSE avec les étoiles |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CATGRR
| ma peinture
| AKHESA